Contenu

Extension du PPCR à l’ensemble des trois catégories

publié le 11 mai 2017

Après le transfert prime/points pour les TSDD en 2016 le PPCR est entré dans une seconde phase au 01/01/2017.
Ainsi, les grilles de la catégorie C (Adjoints techniques, dessinateurs, Experts Techniques) ont été profondément refondues ce qui permettra en fin de carrière d’atteindre, à terme, l’INM 473 en fin de carrière (contre 436 auparavant).
De même les TSDD verront à la fin de l’application de PPCR l’échelon sommital du 3ème grade culminer à l’INM 587 contre 562 antérieurement.
Enfin, les ITPE rattrapent après plus de cinq ans nos collègues attachés avec la création d’un troisième grade et l’application d’une partie du transfert primes/points.
Ces bouleversements impliquent votre reclassement dans les nouvelles grilles. Compte tenu du volume d’arrêtés produits par la DRH et d’erreurs qui nous ont déjà été remontées je vous invite fortement à vérifier votre arrêté de reclassement et à inciter votre entourage professionnel à en faire autant. Bien évidemment le SNAFiT-UNSA est à vos côtés pour vous aider dans cette démarche.
Par ailleurs j’attire votre attention sur le fait que votre reclassement se fait généralement dans un échelon inférieur à celui détenu. Il ne s’agit en rien d’un déclassement puisque vous pourrez constater une augmentation de votre INM qui est l’élément de base du calcul de votre salaire. Ce phénomène est uniquement lié à des nouvelles durées de carrière. D’ailleurs contrairement à ce que certains essayent de faire croire il n’y a aucune incidence sur la capacité à présenter des concours ou examens puisque des mesures d’ajustement ont été prises.
De plus, l’application de PPCR a permis en février l’augmentation de la valeur du point d’indice de 0,6%. Certes modeste cette hausse permet de gommer la hausse des cotisations retraites programmées dans la loi de 2010.
Ensuite, depuis le début d’année alertée par l’UNSA la ministre de la fonction publique a prise des dispositions réglementaires pour éviter que les hausses de salaires liées à l’application de PPCR n’aient des effets collatéraux négatifs comme l’assujettissement à la contribution de solidarité ou la perte de la subvention repas de 1,22€.
Il reste au MEEM a prendre les dispositions indemnitaires liées aux corps des ITPE et pour lesquelles nous restons pleinement mobilisés.
Nos élus en CAP seront également vigilants sur l’application du tout nouveau décret relatif à une carrière sur deux grades au sein de nos ministères.