ENTE : L’école est finie

#ENTE#TSDD#formation
Dernière mise à jour le : 21 mai 2021

L’école est finie.


Le 10 mai 2021, Madame la Secrétaire Générale a annoncé sa volonté de fermer l’ENTE (sites d’Aix en Provence et de Valenciennes) lors d’une réunion organisée dans l’urgence avec les organisations syndicales, sans document préparatoire et avec un ordre du jour minimaliste : « réforme de l’ENTE ».

Cette réunion préalable avait pour seul objet d’informer les organisations syndicales de la tenue d’une assemblée générale le 11 mai 2021 pour annoncer la triste nouvelle aux agents concernés.

Le silence embarrassé et donc la non-réponse des commanditaires à la question des organisation syndicales demandant si un audit avait été diligenté pour aboutir à cette décision est évocateur du peu de respect du dialogue nécessaire à une telle décision.

N’obtenant pas de réponse sur l’existence d’un tel audit, inutile d’un espérer sa communication.

Cette disparation spontanée de l’ENTE, sans concertation, a donc été annoncée en visioconférence lors d’une réunion d’information avec M. CHASSANDE le mardi 11 mai 2021.

L’ENTE ne fêtera pas ses 50 ans en 2022, ou alors sous l’étendard des victimes collatérales de la facilité de la visioconférence, de l’extinction de nos filières d’excellence, pour annoncer des mesures structurelles sans dialogue, sans concertation ni explication de texte pourtant enseignés au corps des TSDD et devoir de tout fonctionnaire.

Une AG intersyndicale a eu lieu après cette annonce, près de 80% des agents y ont participé.

Le cynisme nous amène à penser que la manière de faire (annonce subite en Visio) a le mérite d’éclipser la réflexion et le dialogue. Le choc est à la mesure des dégâts.

Deux lettres de missions vont être assignées :

  • au directeur de l’ENTE pour examiner les modalités concrètes ainsi que les difficultés et un calendrier
  • à la directrice de l’ENTPE pour repenser les cursus avec incorporation de l’ENTE

Avec un rendu compte et des propositions pour septembre 2021. Derrière le silence et l’embarras de tous, se profile une fermeture pour 2022 ou 2023 de l’ENTE.

L’Hypothèse jetée sur la table de la non-négociation est de confier au CMVRH la formation statutaire des TSDD et de confier à l’ENTPE la formation des autres cursus.

Sur le fond cette décision mérite à minima discussion, sur la forme la manière de faire est incompréhensible.

On ne peut que s’étonner du message transmis en avance de phase par les directrices des CVRH d’Arras et d’AIX à leurs agents qui se félicitent à l’avance de la bonne nouvelle.

"Bonjour à tous,

Hier lundi 10 mai, la Secrétaire Générale de notre pôle ministériel a reçu les organisations syndicales, pour les informer des réflexions menées au sujet de l’avenir de l’ENTE.
Cet après-midi, nos collègues de l’ENTE sont rassemblés en réunion plénière par le chef du SPES et leur directeur, pour être informés de ces travaux, des projets envisagés et des échéances.

Pour l’instant, nous savons qu’il est question de répartir les missions de l’ENTE entre l’ENTPE et le CMVRH. C’est ce qui est mis à l’étude en tout cas.

Nos deux services ENTE et CMVRH sont intimement liés, en premier lieu par les formations données aux SACDD et TSPDD, par les collaborations avec le CMA sur la transformation numérique des formations, et bien sûr parce que nos services sont voisins. Plusieurs d’entre vous ont d’ailleurs un parcours professionnel et personnel lié à l’ENTE.

Marie-Aimée Deana Côté était présente à la réunion d’hier, ce qui est très positif. Elle prendra pleinement sa part dans les travaux à réaliser aux côtés du directeur de l’ENTE, et dans la définition des modalités de cette évolution, pour garantir cohérence et respect des missions. Isabelle Alla et moi seront également associées aux réflexions, en tant que directrices "géographiques", puisque les actuels deux sites de l’ENTE se trouvent à Aix et à Valenciennes. Marc Chevrier sera aussi à nos côtés dans la réflexion, car il a déjà beaucoup travaillé sur la formation initiale des SA et des TS.

Nous reviendrons vers vous au fur et à mesure de l’avancée des travaux, mais tenions à vous en faire part dès aujourd’hui.

Nous restons à votre disposition pour écouter vos questions et y apporter les réponses dont nous disposons.

Bien à vous tous

Le SNAFI s’oppose à cette décision unilatérale prise sans concertation ni réflexion globale sur le cursus de formation statutaire de nos futurs agents et de l’excellence des classes préparatoires.

L’ENTE est mise à mort. Qui sera la suivante ?
Nous vous invitons à signer la pétition ci-dessous :

Je m’oppose à la fermeture de l’ENTE sans concertation ni réflexions préalables sur un projet d’avenir de la formation de nos agents.
Je souhaite qu’un bilan, un état des lieux, un processus de réflexion intégrant les parties prenantes ainsi qu’un projet global soient présentés à tous, avant toute décision unilatérale.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour signer cette pétition. Les champs nom du site WEB et adresse URL sont facultatifs. Vous pouvez si vous le souhaitez, renseigner un avis.

Soutenez le SNAFiT-UNSA dans ses actions en adhérant. Nous assurons la défense des corps de la filière technique : Adhésion

Pétition

La fermeture de l’ENTE nécessite dialogue, projet d’avenir et un projet concerté.

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

Signatures

459 Signatures
Date Nom Message
18 juin Jean-Philippe BASSANO Actuellement TSPDD, j'ai fait l'ENTE en 2016/2017 à Aix-en-Provence. Ce passage qui permet de mélanger les futurs techniciens : des personnes venant d'horizons différents, des personnes étant de niveau scolaire différent, cette mixité sociale prônée par nos politiques dans tous les médias ne sera plus aussi importante sans l'ENTE. Certes avoir 2 sites distants peu ne plus se justifier en fonction des prévisions de recrutement de nouveau TSPDD. Mais la suppression de cette école ne me semble pas être une bonne chose si on garde en ligne de mire que les nouveaux techniciens doivent avoir une bases de connaissance généraliste commune.
15 juin MICHEL Anaïs site web Bonjour, Je suis actuellement une élève de la promotion CPADT1 de 2020-2021. Cette formation me plait beaucoup, l'encadrement qui y est présent et très important pour moi et la qualité de vie dans cet établissement est aussi remarquable. Sans cette école je n'aurais pas su ou aller en post bac, et cette première année m'as vraiment permis de mettre au clair mes futurs choix professionnels. Je n'ai su retrouver la diversité et la modernité de cette formation nulle part ailleurs, et je n'aurais jamais pensé pouvoir bénéficier d'une école publique aussi qualitative. Je trouverais cela vraiment désolant d'empêcher l'accès à une école aussi intéressante et publique pour des élèves intéressés par l'environnement, l'urbanisme ou les infrastructures qui ne trouveraient sans doute rien d'aussi complet et agréable aux alentours. En espérant que mon avis sera pris en compte.
15 juin Yannick Tout cela est bien dommage, cela nous permettait de nous construire un réseau, une identité de corps, de voir pas mal de gens de bords différents et de rencontrer aussi les SA, et d'avoir un enseignement assez consistant, le tout dans un cadre agréable (Aix-en-Provence). Mon année fut donc la dernière normale (2019-2020) avec juste en mars des cours à distance qui est tombé d'un seul coup sans prévenir, car on était très loin de l'hystérie COVID, on vivait comme une petite communauté! Je conseillais à des gens cette formation aussi enrichissante humainement que techniquement (n'ayant jamais été fonctionnaire). Une très grosse déception.
11 juin Rigaud Florian site web
11 juin LAURENT Claude
11 juin Delphine Michel La formation me paraît indispensable pour effectuer nos missions et assurer un service public de qualité. Je suis contre la fermeture de l'ENTE de Valenciennes et d'Aix.
9 juin Seiler Vive l'ENTE donc contre sa fermeture
9 juin piriou Supprimer la formation complète ENTE et la remplacer par des modules CMVRH, n'est-ce pas un pas vers la suppression du statut de fonctionnaire pour les nouveaux entrants ?
8 juin BONARDO Martin L’ENTE, qui accueille des élèves de toute la France, est la seule école à dispenser un tel programme de connaissances. Elle remplit ses effectifs chaque année et malgré deux années scolaires difficiles elle a su s’adapter pour ses étudiants. Il faut lutter contre sa fermeture irréfléchie.
8 juin Laurens
8 juin Rueda Je suis contre la fermeture de l’ENTE
8 juin Pozzi Mathilde L’ENTE, qui accueille des élèves de toute la France, est la seule école à dispenser un tel programme de connaissances. Elle remplit ses effectifs chaque année et malgré deux années scolaires difficiles elle a su s’adapter pour ses étudiants. Il faut lutter contre sa fermeture irréfléchie.
7 juin AYDIN Théodora Les Ecoles de l'Etat ENTE (Aix et Valencienne) pour former les futurs agents techniciens et cadres du Ministère de la Transition écologique est absolument nécessaire.
7 juin Robin MICHEL
4 juin Agostini Lilou L’ENTE, qui accueille des élèves de toute la France, est la seule école à dispenser un tel programme de connaissances. Elle remplit ses effectifs chaque année et malgré deux années scolaires difficiles elle a su s’adapter pour ses étudiants. Il faut lutter contre sa fermeture irréfléchie.
4 juin BENISTANT Jean-Pierre Alors que notre Ministère est censé être à la pointe des thématiques de l'avenir et mérite d'être en plein essor, la formation initiale des nouveaux techniciens à ces enjeux majeurs semble être une nécessité fondamentale. Il est donc inconcevable de voir cette école fermer et de prodiguer aux futurs techniciens des fragments de formation éparpillés sur le territoire, sans doute limités aux futurs postes qu'ils vont occuper et sans acculturation aux enjeux d'avenir de toutes leurs futur missions.
4 juin SENECOT Sébastien
4 juin NICOLAS Alain
4 juin Daniel COSTES La formation est indispensable pour accomplir nos missions. Non à la casse de nos écoles !
3 juin fauvet La formation initiale doit être maintenue, c'est notre socle commun. La forme de cette annonce est inadmissible. Je m’oppose à la fermeture de l’ENTE sans concertation ni réflexions préalables sur un projet d’avenir de la formation de nos agents. Je souhaite qu’un bilan, un état des lieux, un processus de réflexion intégrant les parties prenantes ainsi qu’un projet global soient présentés à tous, avant toute décision unilatérale.

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 440